Le domaine national de Chambord

Le domaine national de Chambord, joyau du Val de Loire

Le domaine national de Chambord est un ensemble architectural et naturel unique en France qui est inscrit au Patrimoine Mondial de l’UNESCO depuis 1981. Ce domaine est le plus grand parc forestier clos d’Europe. C’est aussi une réserve nationale de faune sauvage et de chasse qui héberge de nombreux animaux représentatifs de la faune de Sologne, dont les populations de sangliers et cervidés, et ce depuis 1947.

Au cœur de cette forêt giboyeuse, aussi vaste que Paris intra-muros, close par un mur long de 32 km, le château de Chambord est un palais emblématique de la Renaissance française, surgit des marais solognots. Chambord est né en 1519 du rêve de François Ier, roi de France, qui ramène de ses batailles d’Italie de nombreux artistes, et notamment Léonard de Vinci. Nul ne connaît l’architecte de Chambord, mais ce chef d’œuvre semble s’inspirer de croquis du grand maître italien, dont notamment le célèbre escalier à doubles révolutions. 

Le château de Chambord marque ainsi le début de la Renaissance française, savant mélange des principes italiens et des traditions françaises.

Il n’a toutefois pas été conçu pour être une résidence permanente, mais un pavillon de chasse. François Ier aimait s’y retirer, pour s’adonner au plaisir de la chasse, réservé à l’époque à la noblesse. Il ne séjourna que très peu au château, le laissant vide de meubles et d’habitants après chaque passage et, finalement, inachevé… Au fil des siècles, d’autres personnages et rois de France y ont séjourné et ont continué à embellir le château, dont le célèbre Roi Soleil, Louis XIV.

Aujourd’hui, le domaine national de Chambord offre près de 800 hectares accessibles toute l’année au public. En plus duquel, vous pouvez également profiter des sentiers pédestres balisés ou des pistes cyclables aménagées en sous-bois.

En 2017, Chambord sera transformé de façon spectaculaire : le château s’apprête à retrouver ses jardins à la française.  Imaginés sous Louis XIV, avec un dessin réalisé en 1734, ces jardins ont existé pendant plus de deux siècles avant de disparaître progressivement dans l’entre-deux guerres. Ils occuperont six hectares et demi au pied de la façade nord du château, avec plus de 600 arbres, 800 arbustes, 200 rosiers, 15 250 plantes délimitant les bordures, ou encore 18 874 m² de pelouses. Vous pourrez découvrir les jardins dès le 1er avril 2017.

www.chambord.org

Une carte de fidélité pour les habitants du territoire

 

 

Le domaine national de Chambord et la Communauté de communes du Grand Chambord ont décidé de proposer aux habitants du territoire une carte de fidélité à tarif avantageux, nominative et personnelle, valable un an.

Plus d'infos en cliquant ICI ou sur l'image de gauche.

 

Je partage