Le projet éducatif du territoire

Le Projet Educatif de Territoire (PEDT)

LE PROJET EDUCATIF TERRITORIAL DE LA VILLE DE SAINT-LAURENT-NOUAN :

Pour que les enfants de Saint-Laurent-Nouan Grandissent dans le plein respect de leurs droits

Préambule

Si l’on considère que l’éducation est constituée de l’ensemble des influences qui agissent sur le développement des enfants, le projet éducatif territorial formalise une démarche permettant aux collectivités territoriales et à leurs partenaires volontaires de proposer aux enfants un parcours éducatif cohérent et de qualité avant, pendant, après l’école.

Il organise ainsi, dans le respect des droits de l’enfant et des compétences de chacun, la complémentarité des temps éducatifs et de l’action éducative des différents acteurs qui aux côtés des familles contribuent à l’éducation des enfants. Pour faciliter cette co-éducation les élus souhaitent développer des moments d’échanges notamment dans le domaine de la parentalité.

Les élus souhaitent que ce projet opère comme point de repère cherchant à unir les différents acteurs de l’éducation autour des mêmes finalités.

Les élus souhaitent assurer l’égalité d’accès aux services proposés en les adaptant aux besoins de tous les enfants, notamment ceux porteurs de handicap.

Ainsi il doit permettre de garantir une cohérence entre les projets d'établissements des différentes institutions concernées.

Les élus de Saint-Laurent-Nouan ont décidé que les finalités de ce projet s’appliquent à tous les services de la ville qui pendant les périodes scolaires et les vacances accueillent des enfants.

Les Finalités du projet Educatif de la ville de Saint-Laurent-Nouan :

Pour rendre effectif les droits de l’enfant.

Les élus de la ville de Saint-Laurent-Nouan souhaitent que ce projet contribue à l'égalité des chances et à lutter contre les inégalités sociales et territoriales en matière de santé,  de réussite scolaire et éducative.

Les élus de la ville souhaitent que les différents acteurs de ce projet fassent partager aux enfants les valeurs de la République et ses principes de l'égale dignité des êtres humains, de la liberté de conscience,  de laïcité et de solidarité.

Dans l'exercice de leurs fonctions, les adultes qui encadrent les enfants devront mettre en œuvre et faire appliquer ces valeurs et en premier lieu leur assurer la protection et la sécurité.

Les élus demandent que l’action éducative conduite dans le cadre de ce projet favorise pour chaque enfant son bien-être par le développement de son autonomie [1], de ses qualités intellectuelles et physiques de façon à lui permettre d’affronter sa vie personnelle et sociale avec une personnalité suffisamment épanouie.

Par la promotion des droits de l’enfant,  l’accès aux différents types d’activités (le  jeu, le sport,  la culture…), l’action éducative de la ville devra favoriser, le développement de la personnalité de chaque enfant par :

  • des apprentissages de savoirs de savoirs faire et de savoirs être,
  • le développement de ses capacités à vivre avec les autres
  • la construction de sa citoyenneté.

Les élus souhaitent que les enfants d’aujourd’hui deviennent des citoyens informés de leurs droits et devoirs civils et politiques, capables de prendre des initiatives, et de participer aux décisions les concernant.  Les actions proposées dans ce projet devront apporter des réponses à des problématiques éducatives locales et s’organiser dans le respect de l'action éducative des familles. Ces dernières devront être informées et associées à la mise en œuvre des projets d’établissement accueillant leurs enfants.

Les actions mises en œuvre dans le cadre de ce projet devront être respectueuses de l’environnement et s’appuyer autant que possible sur les partenaires locaux.

[1] Autonomie : Capacité de se déterminer par soi-même, de choisir, d’agir librement dans le respect des autres et des règles.