L'Odyssée Grand Chambord par le Collectif Dérive

Le Grand Chambord a invité le Collectif Dérive composé d'architectes et paysagistes, à silloner son territoire à vélo et à rencontrer ses habitants pour échanger avec eux sur ce qui fait l'essence de leurs paysages au cours d'une "Odyssée".

Je partage

Le Collectif Dérive parcourt Grand Chambord

A l'automne dernier, l'équipe du Collectif Dérive accompagné de deux vidéastes (Maud Martin et Damien Monnier) et un illustrateur (Félix Blondel) ont exploré à vélo les 17 communes du territoire. Ils ont parcouru chaque jour les routes et les chemins d'une commune pour venir à la rencontre de ses habitants afin qu'ils puissent échanger sur les particularités de leur paysage et le regard qu'ils portent sur leur environnement.

Merci sincèrement pour ces beaux échanges !

" Les 200 km parcourus avec nos lourdes carrioles nous ont fait découvrir une diversité débordante que nous ne soupçonnions pas. Une vaste palette de paysages et de caractères qui puise sa richesse dans la terre argileuse de la Sologne, dans l’humus de la forêt, et dans les langues alluvionnaires ligériennes. Des chemins, des détours qui nous ont montré l’harmonie mais aussi les contradictions. La « grande » Histoire et tant de « petites » histoires écoutées avec attention nous ont permis d’accéder à un rapport presque intime avec ce pays bigarré. Merci sincèrement pour tous ces beaux échanges et de l’accueil chaleureux qui nous a été fait à chaque étape-rencontre dans les communes. " Le collectif Dérive

Le Collectif Dérive expose les richesses du Grand Chambord

L’exposition L’Odyssée Grand Chambord  restitue les éléments qui ont été récoltés en automne dernier au cours d’un voyage exploratoire à vélo : extraits de récits, paroles citoyennes, drôles ou graves, anecdotiques et touchantes, mais aussi de nombreuses images (photos, dessins et vidéos) qui témoignent des découvertes et interprétations faites au détour des chemins par les artistes.

A travers cette exposition, les artistes questionnent l’identité du Grand Chambord. « Qu’est-ce qui fait qu’ici diffère d’ailleurs ? » Ils interrogent donc les notions de patrimoine et de paysage habité dont les occupants leur ont dévoilé les richesses, pour tenter de révéler la singularité de cette composition territoriale.

Un volet plus créatif de l’exposition met en scène, à la manière d’un cabinet de curiosités, des objets hybrides composés d’éléments issus de cette récolte. Ces assemblages détournent les usages pour proposer aux visiteurs une lecture décalée sur les éléments qui composent les paysages entre Loire et Sologne.

 

Du 25 avril au 28 mai 2017, retrouvez une partie de l’exposition au château de Villesavin à Tour-en-Sologne.

Qui est le collectif Dérive ?

Le collectif Dérive est composé de 4 architectes, paysagistes et scénographes dont certains sont issus de l’école du paysage de Blois. Ils développent ensemble depuis 2012 des réalisations artistiques et participatives liées aux paysages naturels et bâtis, autant de constructions en interaction avec les lieux investis. Ces quatre garçons, pleins d'énergie, sont composés de James Bouquard, Pierre-Yves Péré, Christophe Père et Guillaume Quemper. Pour cette "Odyssée", ils ont été accompagnés de Maud Martin et Damien Monnier pour les réalisations vidéos et de Félix Blondel pour les illustrations.

 

En savoir plus : www.quandmeme.fr

septembre 2017

2ème chantier réalisé par le collectif Dérive avec l'aide des habitants à l'étang de Montperché à Neuvy

L’étang est une figure emblématique de Sologne. L’histoire raconte que, comme bien d’autres aux alentours, celui de Montperché fut creusé par des moines du XIIe siècle pour drainer les terres argileuses humides et faire une réserve de pêche. Nos échanges lors des rencontres avec les habitants ont souligné leur attachement à ce lieu. Ils y viennent en nombre et parfois de loin pour arpenter ses pourtours. Les chemins maintiennent les promeneurs à distance de l’eau, derrière une palette de végétation caractéristique de la forêt solognote. Toutefois, la configuration du site comporte une particularité : une allée forestière rectiligne, longue de 5 km, est coupée par la présence de l’étang. Cette anomalie géographique provoque un intéressant rapport de continuité entre les rives et suscite la curiosité. C’est là, dans l’axe de l’allée forestière, que la Brèche propose une avancée progressive jusqu’à l’étendue d’eau au travers de la roselière. La présence d’un mur massif de bremaille (ou bruyère) confine l’observateur dans un seuil atténuant les sons et cadrant la vue pour préparer l’arrivée sur la plateforme qui s’ouvre sur l’étendue lumineuse de l’étang et son écrin forestier.

Nous tous remercions sincèrement les participants à cette Odyssée ! "

Création par le Collectif Dérive - Quand même : James Bouquard - paysagiste et scénographe, Pierre-Yves Péré – architecte

Collaboration : Guillaume Quemper/ paysagiste, Florentin Guesdon /constructeur et décorateur,
Alexandre Ivanoff /constructeur et décorateur - Ainsi que la précieuse participation des habitants volontaires …

 

Prochain chantier en 2018

 

Le mot du président

"Ici au Grand Chambord, le paysage joue un rôle majeur dans la qualité de vie de chacun de nous. Pour que le paysage qui constitue notre cadre de vie puisse conserver ses qualités et ne soit pas seulement le résultat de l’évolution de nos modes de vie, nous avons décidé d’engager la démarche concertée de notre projet de territoire « Ensemble imaginons 2030 ». Dans ce projet, nos paysages et notre patrimoine seront bien les axes majeurs de toute démarche d’aménagement de l’espace. Car ici au Grand Chambord, c’est la valeur que nous attribuons à notre cadre de vie qui démontra notre capacité à respecter les principes d’un développement durable. L’exposition réalisée par le Collectif Dérive, « L’Odyssée Grand Chambord », nous offre une succession de fenêtres sur nos paysages entre Loire et Sologne et nous invitent à découvrir notre territoire sous de multiples facettes comme un révélateur de richesses."