Une station d'épuration Organica® pour Bracieux et Tour-en-Sologne

La Communauté de communes du Grand Chambord a entrepris la construction d’une nouvelle station d’épuration de type ORGANICA®, d'une capacité de 3 100 Equivalents Habitants, pour les communes de Bracieux et Tour-en-Sologne en remplacement de la lagune devenue obsolète.

Cette station d’épuration mise en service en Mai 2016, ressemble à un jardin botanique sous serre. L’intégration paysagère est donc très sensiblement améliorée par rapport à une usine classique.
Cette intégration « verte » permet de réconcilier les riverains avec l’épuration.

 

   

 

Vendredi 23 septembre 2016, ce nouvel équipement a été inauguré en présence des élus de la Communauté de communes, de Patrice Martin-Lalande, député de Loir-et-Cher et de Julien Le Goff, secrétaire général de la préfecture de Loir-et-Cher.

 

   

Je partage

Le mot du président

"La protection de notre environnement et notamment celle de la qualité de l’eau de nos milieux naturels sont au coeur de nos préoccupations actuelles. La construction d’une nouvelle station est l’occasion idéale pour améliorer la connaissance du grand public à la fois sur les techniques et sur les enjeux de l’épuration des eaux. C’est pourquoi, nous avons souhaité que cet équipement puisse être ouvert à la visite pour les établissements scolaires comme pour le grand public. Rien de mieux pour expliquer concrètement les processus de traitement que de le faire in situ ! Voici l’esprit et l’ambition de ce projet ! Je souhaite à tous une excellente visite."

Un projet original, une démarche environnementale

 

Les élus de la communauté ont choisi de faire appel à la société MSE Centre Ouest pour la construction d'une nouvelle station d'épuration de type Organica® pour les communes de Bracieux et de Tour-en-Sologne. Le chantier a débuté en mai 2015 en réponse à un simple constat, l'ancien lagunage était sous dimensionné et ne répondait plus aux normes de rejet. Problème résolu avec ce nouvel équipement ultra moderne d'une surface totale de 7000 m² et d'une capacité de 3100 Equivalents Habitants.

Le procédé Organica® concrétise l'engagement de nos élus en faveur du développement durable en permettant un traitement 100% naturel. Il constitue une solution technique efficace, esthétique et compétitive. Les nombreux atouts de ces technologies (économie d’énergie, réduction de la consommation de produits chimiques, diminution de l’impact olfactif du traitement, insertion paysagère de qualité, emprise au sol réduite) ont rapidement su convaincre.

 

 

Une station d'épuration "jardin botanique"

Le visiteur non averti pense de prime abord qu’il se trouve à l’entrée d’une production horticole. Il découvre effectivement une serre plantée de végétaux tropicaux, aux allures de jardinerie. S’il est un peu jardinier il reconnaît, l’Hibiscus moscheutos, le Datura inoxia, la Monstera deliciosa (faux Philodendron) et le Cyperus alternifolius (Papyrus à feuilles alternes)... En tout près de 15 espèces différentes, où se mêle aussi la menthe aquatique.
Il s’agit pourtant d’un système innovant et performant de traitement des eaux usées, qui associe les derniers développements en matière d’ingénierie écologique avec des technologies de traitement conventionnelles.
Organica® s’appuie ainsi sur des traitements par boues activées dans différents bassins placés en dessous de la serre. Ces bassins servent en plus de support à une culture fixée sur les racines des plantes qui plongent dans les bassins.
Le système Organica a été développé en Hongrie, où il compte de nombreuses références dans des municipalités hongroises, de même qu’en Autriche, Pologne et deux en Chine.
MSE, filiale de Veolia Eau Solutions & Technologies et spécialiste des solutions de traitement d’eau adaptées aux besoins des petites et moyennes collectivités, s’est immédiatement intéressé au potentiel d’une technologie utilisant le végétal de façon intelligente et offrant une qualité d’eau rejetée conforme aux exigences réglementaires.

Organica®est une méthode efficace, esthétique et sans nuisances pour le traitement des eaux usées, mais aussi compétitive puisqu’elle permet une économie d’énergie et de réactif, intéressante par rapport à une station classique.

 

 

Des atouts considérables

La nouvelle station d'épuration dispose d'atouts considérables :

  • Compacte et esthétique

Plus de 2 fois plus compacte qu’une station traditionnelle, la station Organica® revêt l’apparence d’une serre botanique qui valorise son environnement.

  • Inodore et totalement intégrée

La couverture végétale des ouvrages et leur regroupement au sein d’une unique serre préservent l’environnement de tout risque d’odeur.

  • Performance et sécurité du traitement

En favorisant la biodiversité, en fournissant par les racines des plantes un support complémentaire pour les micro-organismes, le système de traitement en devient plus stable et les normes de rejet sont améliorées.

  • Une vocation pédagoqique

Loin de l’image traditionnelle de la station d’épuration, l’outil de traitement, valorisé par un chemin pédagogique, sera ouvert au public et plus particulièrement aux scolaires. Il saura susciter l’intérêt des visiteurs. Il est également le reflet de la politique environnementale de la collectivité.

  • Elimination biologique du phosphore et de l’azote

En laissant la part belle au traitement biologique, la station élimine phosphore et azote de façon naturelle et à moindre coût.

Le financement du projet

Le montant global de l'opération est de 2 300 000 €.

Cette somme est divisée de la manière suivante :

  • Coût des études en amont de la construction : 365 166 €
  • Coût des travaux de construction de la station d'épuration, des réseaux de transfert et des travaux sur postes de refoulement principaux : 1 934 834 € (dont 729 575 € de subventions de l'Agence de l'Eau Loire-Bretagne)

Soit un reste à charge pour la Communauté de communes de 1 570 425 € incluant une participation de la commune de Bracieux à hauteur de 52 000 € au titre du pluvial.