La maison éperonnée transformée

Située sur la commune de Montlivault, entre la Loire et la levée, la maison éperonnée est un élément marquant du patrimoine du Val de Loire classé par l’Unesco.

Début 2021, la Communauté de communes du Grand Chambord a fait l’acquisition de cette bâtisse à l’abandon, témoin de l’activité agricole des bords de Loire d’autrefois. Celle-ci est implantée sur un site en cours de valorisation paysagère et touristique : le bord de Loire, à proximité immédiate de la Loire à vélo, du bac et des installations artistiques de l’atelier de Quand même.
Du 19 au 22 juillet, la Maison de la Loire 41, située à Saint-Dyé-sur-Loire, a proposé aux 8-12 ans un projet mêlant art et nature. Au programme : des animations de découverte du paysage du Val de Loire et de ce qui le compose (espèces animales, végétales, etc.), et des ateliers street art avec l’artiste Gilbert Mazout. Les objectifs étaient d’identifier ce qui compose le paysage et d’aider l’artiste à créer, à partir de ces éléments, une fresque monumentale pour les murs de la maison éperonnée. Ce projet financé par le Grand Chambord était soutenu dans le cadre du dispositif régional du PACT Centre-Val de Loire, en collaboration avec la Maison de la Loire. Ensuite, le samedi 24 juillet, un chantier-atelier participatif ouvert à tous les habitants a été proposé sur le site de la maison éperonnée afin de contribuer à la réalisation de la fresque à vocation éphémère.

Voici le résultat en images :

  • Ce contenu vous a-t-il été utile ?
  • OuiNon
Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×