Eau potable

EauPotable_Visuel4
La Communauté de communes du Grand Chambord assure la gestion de l’eau potable, en adduction et en distribution, pour 12 de ses 16 communes : Bauzy, Bracieux, Chambord, Crouy-sur-Cosson, Fontaines-en-Sologne, La-Ferté-Saint-Cyr, Montlivault, Mont-près-Chambord, Neuvy, Saint-Laurent-Nouan, Thoury et Tour-en-Sologne.
Grand Chambord a confié l’entretien et la maintenance des installations, la réalisation des branchements neufs et un service d’astreinte pour les urgences à Saur.

Pour les communes de Huisseau-sur-Cosson et Saint-Claude-de-Diray, elle est adhérente au Syndicat mixte d’adduction d’eau potable (SMAEP) de Saint-Claude-de-Diray.
Pour les communes de Saint-Dyé-sur-Loire et Maslives, elle est adhérente au SMAEP de Saint-Dyé-sur-Loire.


L’établissement d’un règlement des services (RS) de l’eau potable est devenu obligatoire depuis la loi sur l’eau du 30 décembre 2006 (codifié dans l’article L 2224-12 du CGCT).
Ce document, établi par la collectivité, doit avoir fait l’objet d’une délibération, d’un affichage et d’une diffusion auprès des abonnés. Son rôle est de régir les relations entre l’exploitant (public ou privé) du service des eaux et les usagers. Vous pouvez le télécharger ci-contre.

Pour raccorder votre habitation au réseau d’eau potable, vous pouvez le faire sur notre site en allant sur Mes démarches en ligne. Vous pouvez aussi télécharger et renvoyer la fiche de demande de branchement ci-contre. 

Ce formulaire de demande est à rendre soit :

  • en le déposant à l’accueil de la Communauté de communes du Grand Chambord – 22 avenue de la Sablière – 41 250 Bracieux,
  • par courrier à la Communauté de communes du Grand Chambord – 22 avenue de la Sablière – 41 250 Bracieux,
  • ou par mail à l’adresse suivante : isabelle.chevry@grandchambord.fr

A la suite un devis de l’exploitant à retourner signé sera envoyé au propriétaire.

Afin d’améliorer la qualité du service de l’eau et de satisfaire aux obligations réglementaires, Grand Chambord a réalisé une étude de l’ensemble du patrimoine du petit cycle de l’eau. Il s’agit de l’étude de la connaissance et de la gestion patrimoniale de toutes les installations d’eau potable.

Vous trouverez les résultats du contrôle sanitaire de la qualité de l’eau potable de votre commune sur le site du ministère des Solidarités et de la Santé.

Des petits gestes au quotidien peuvent vous faire économiser beaucoup d’eau et réduire vos dépenses. Pensez à surveiller votre consommation et les fuites. Une chasse d’eau qui fuit pendant un an peut vous coûter jusqu’à 600 €.

Protégez vos installations

Pour protéger vos installations d’eau des coups de bélier (chocs hydrauliques) qui peuvent entrainer des casses de vos appareils de chauffage, vous devez installer des dispositifs de type réducteur de pression destinés à amortir l’onde de choc provoquée par la fermeture rapide d’un robinet ou d’une vanne.

Les bons réflexes

  • Préférez une douche à un bain
  • Ne laissez pas couler l’eau en vous lavant les dents ou les mains et pendant la vaisselle
  • Quand vous lavez votre voiture, utilisez plutôt des seaux que le tuyau d’arrosage
  • Pour le linge et la vaisselle, faites tourner des machines pleines, plutôt que plusieurs à demi charge
  • Arrosez le soir et privilégiez un système goutte à goutte
  • Coupez le robinet d’alimentation générale quand vous partez plus de 3 jours pour éviter les fuites incontrôlées.

Surveillez les fuites

Avant de vous coucher, relevez votre compteur et assurez-vous que personne, ni qu’aucun appareil, ne consomme d’eau.
Au réveil, avant d’utiliser l’eau, relevez votre compteur. Si vous constatez une différence entre les deux chiffres que vous avez notés, cela indique que vous avez probablement une fuite.

Votre facture d’eau indique également la consommation, vérifiez d’une facture à l’autre pour repérer des hausses anormales.

Attention au gel !

Le gel est à l’origine de fuites importantes. Pensez à isoler votre compteur, les tuyaux et purgez l’installation si vous vous absentez.

Toutes les autres fuites viennent souvent de toutes petites choses (joints à changer, écrou à resserrer …) qu’il suffit de réparer pour éviter des consommations et des coûts importants. Soyez vigilant !

L’entretien des poteaux incendie est assurée par les communes. Pour toute question, contactez votre mairie.


  • Ce contenu vous a-t-il été utile ?
  • OuiNon
Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×